Suivez les traces des romains, des nomades et d’Indiana Jones en explorant les monuments antiques de Pétra dans le désert de Wadi Rum en Jordanie

La cité de Petra est le site touristique le plus visité en Jordanie. Et comment ! C’est l’une des « sept nouvelles merveilles du monde » et Petra est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985. On vous propose un guide complet pour vous aider à visiter Petra en Jordanie avec une approche historique et pratique.

Un peu d’histoire et de géographie sur Pétra

Ville antique en Jordanie, Pétra était autrefois la capitale du peuple des Nabatéens, des commerçants venus dominer le commerce international au Moyen-Orient il y a 2000 ans. Après une ascension fulgurante au pouvoir, ils ont contesté brièvement la puissance de Rome avant d’y succomber. Ils ont ensuite disparu de l’histoire.

Les Nabatéens étaient à l’origine une tribu de nomades arabes qui se sont aventurés dans le désert autour du 5ème siècle avant JC et se sont installés dans les montagnes de Shara au sud de Jordanie, au carrefour des routes commerciales. En 350 avant JC, ils renoncèrent au pillage des caravanes de chameaux en faveur de l’application d’une taxe appliquée aux marchands pour leur passage en toute sécurité. Se tenant à un point névralgique du commerce entre l’Asie, l’Arabie et la Méditerranée, leur base de Pétra (un nom grec qui signifie « rocher ») s’est enrichie fabuleusement vite. L’encens et la myrrhe arrivaient du Yémen. Le poivre, le sucre, le gingembre et le coton étaient négociés avec l’Inde. Les marchands échangeaient des soieries chinoises contre de l’or et de l’argent. Lorsque le général romain Pompée arriva pour attaquer Pétra en 62 avant JC, les Nabatéens l’ont tout simplement acheté.

Carte Petra Jordanie

Impression d’écran Google Maps – Situation géographique de Pétra en Jordanie

Au premier siècle de notre ère, Pétra abritait peut-être 35 000 personnes. Le géographe romain Strabon l’a décrit comme une ville cosmopolite, pleine de beaux bâtiments et jardins. En 106 après JC, les Nabatéens ont cédé le pouvoir aux Romains, créant une ère de prospérité qui a duré jusqu’à après l’adoption du christianisme en 324. Toutefois, des changements dans la structure des échanges ont entraîné leur déclin. En 749, quand un nouveau tremblement de terre détruisit la quasi-totalité des bâtiments, Pétra fut plus ou moins abandonnée.

Ce fut le cas pendant un millénaire, jusqu’à ce que l’explorateur suisse Jean Louis Burckhardt persuada les Bédouins de le guider vers les ruines en 1812. La « redécouverte » de la cité légendaire alimenta un regain d’intérêt parmi les voyageurs et les archéologues qui perdure encore aujourd’hui.

Pourquoi visiter Pétra ?

Petra est l’un des sites historiques les plus fascinants du monde, alliant romantisme, théâtre visuel et aventure. Un premier aperçu de la Khazneh, l’un des trésors de Petra, qui est la façade emblématique rendue célèbre dans Indiana Jones et la Dernière Croisade, restera longtemps dans votre mémoire.

Petra, Khasneh, Trésor, Jordanie

Pixabay – stux

Les Nabatéens ont construit la Khazneh, le « trésor du Pharaon », et la plupart des édifices grandioses de Petra comme les sculptures taillées dans les falaises de grès. C’est cet étalage de créativité humaine dans ce milieu robuste qui rendit Petra si remarquable. Les façades ornées, dans un style unique nabatéen avec des éléments égyptiens et assyriens, bordent encore la vallée, créant un panorama de richesses architecturales sous des rochers de plusieurs centaines de mètres de haut.

A cela vous pouvez ajouter une impression de surnaturel due aux événements de l’histoire, des récits bibliques, légendes et contes locaux qui convergent tous à Pétra, sur fond cinématographique de vallées cachées, de sommets inaccessibles et de ravins sans fond.

Que faire et voir à Pétra ?

Visiter Pétra ne se résume pas à voir seulement la façade que l’on connait tous grâce aux films et photos. L’entrée de Petra est un long et sinueux canyon de grès (défilé) connu sous le nom de Sîq. Avant de pénétrer dans ce canyon, vous passerez devant les tombeaux de Gaïa, la nécropole nabatéenne de l’actuel village de Wadi Moussa.

Dans le Sîq, dont le chemin n’est parfois guère plus large qu’un bras tendu, vous marcherez pendant 1,5 km entre des parois étroites et hautes de 100 mètres. Tout le long de celui-ci, vous pourrez observer l’ingénieux système de réserve et de distribution d’eau construit par les nabatéens.

Défilé, canyon, Siq, Petra, Jordanie

Le défilé ou Siq – Flickr – Allan Grey

Au bout du défilé, vous apercevrez petit à petit la façade du Trésor ou Khazneh, une imposante structure de 40 mètres de haut et 28 mètres de large, qui aurait été érigé vers le 1er siècle avant JC et serait le tombeau d’un roi ou d’une reine, probablement le roi Arétas IV. On l’appelle aussi le « trésor du Pharaon » car les bédouins ont cru que l’urne funéraire renfermait un trésor. On peut encore voir des impacts de balles suite à des tentatives de leur part pour la casser.

Fin du défilé (siq) à Petra, en Jordanie

Ce que vous verrez à la fin du Siq – Flickr – Jeff

Après le « Trésor », vous verrez la rue des façades, où se succèdent des façades hellénistiques avec des temple/tombeaux nabatéens traditionnels taillés dans la roche comme la Tombe à l’Urne, la Tombe Palais, le Tombeau Corinthien et El Deir, un monastère qui ressemble fortement au Khazneh. Plus étonnant encore, vous y découvrirez un théâtre romain qui pouvait accueillir entre 3000 et 8500 personnes.

Tombe Palais ou tombeau à étages, Petra, Jordanie

Tombe Palais ou Tombeau à étages – Flickr – peuplier

Si vous avez la chance de passer une deuxième voire une troisième journée à Petra, vous accéderez à des vestiges comme le Haut lieu du Sacrifice ou à la Fontaine au lion ainsi qu’à d’autres tombes. Vous pourrez aussi passer plus de temps sur les lieux et marcher plus lentement. Un deuxième journée est excellente pour randonner autour du site et admirer Petra d’un œil différent.

Comment aller à Pétra ?

Vous n’avez pas besoin d’être un aventurier comme Indiana Jones pour vous rendre à Pétra. La cité est facilement accessible par la route, située à environ 250 km au sud de la capitale jordanienne, Amman. Toutes les offres de voyages en groupe en Jordanie consacrent au moins une journée à Pétra, mais vous avez vraiment besoin de passer plus de temps à cet endroit (si possible).

Des hôtels pour tous les budgets sont tout proche de la cité de Pétra, dans la ville de Gaia (Wadi Moussa), et la visite de façon indépendante ou avec un guide est simple.

Quand visiter Petra ?

Le meilleur moment pour visiter Petra est au printemps et à l’automne car les températures ne sont pas trop élevées et les touristes sont moins nombreux. La billetterie est ouverte de 6 heures à 18 heures en été et de 6 heures à 16 heures en hiver, et Petra ferme au coucher du soleil. L’idéal est d’arriver devant le Khazneh tôt, vers 6h30 – 7h, lorsque le soleil éclaire la façade et qu’il n’y a qu’une dizaine de visiteurs avec vous. Le moment le moins adéquat pour explorer Petra est entre 10h et 16h.

Prix d’entrée pour visiter Petra

Il est possible de prendre un ticket pour 1, 2 ou 3 jours. L’entrée pour une journée coûte 50 JOD (52,95 EUR), pour deux journées 55 JOD (58,25 EUR), et pour 3 journées 60 JOD (63,54 EUR).

Une fois l’entrée payée et passée, vous verrez que des chevaux sont disponibles « gratuitement », mais une fois que vous serez monté dessus, la personne vous indiquera que le pourboire est de minimum 20€ (environ). Alors préférez marcher, et prévoyez donc de bonnes chaussures confortables pour randonner.

Visiter Petra de nuit, c’est possible

Petra by Night, Petra la nuit, Jordanie

Wikimedia – Zhu tian2000

Si vous souhaitez découvrir la cité antique de Petra la nuit, c’est possible. Une visite se nomme « Petra By Night » et comprend une marche aux chandelles magique à travers le Sîq à la nuit tombée. Elle a lieu tous les lundis, mercredis et jeudis à 20h30 et coûte 12 JOD (13€). La virée nocturne termine à 22h. Vous pouvez réserver cela à votre hôtel, et il n’y a pas besoin de prendre un ticket d’une journée pour l’obtenir.

Avez-vous visité Petra ? Racontez-nous votre séjour dans les commentaires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here