Visiter Moscou : quelles sont les meilleures choses à faire et voir dans la capitale de la Russie ?

À toutes saisons et à n’importe quelle heure de la journée, Moscou fait rêver avec son art, son histoire et sa majesté. L’immense capitale russe recèle d’innombrables monuments et sites importants à visiter. Les vestiges de l’Etat soviétique sont dispersés tout autour de la ville. Les monuments nous rappellent les héros tombés au combat et les batailles victorieuses, tandis que les musées tentent d’analyser et de synthétiser le passé. Moscou ne cesse d’inspirer, de confondre, de dégoûter ou d’enchanter mais vous surprendra toujours. Si son gigantisme vous effraie, vous voici bien tombé : nous avons rassemblé pour vous les meilleures choses à faire à Moscou quelle que soit la durée de votre séjour (un weekend, 3-4 jours ou plus). Davaï !

1. Prenez le métro moscovite

Métro Moscou

Wikimedia – A.Savin

Bizarre comme première idée de visite dans la capitale ? Pas vraiment… Ce système de métro n’est comme aucun autre en Europe. Staline appelait les stations les « palais du peuple » et les stations de métro de Moscou ressemblent en effet à des palais. A chaque fois que vous emprunterez ce moyen de transport, vous serez enchanté. Vous serez surpris par les lustres fantaisistes, les magnifiques ornements muraux et les piliers de marbre. Chacune des stations a quelque chose d’exceptionnel. Les stations à ne pas manquer sont celles de Mayakovskaya, Prospekt Mira, Arbatskaya, Kievskaya, Komsomolskaya, Novoslobodskaya, Belorusskaya…

A noter que le métro de Moscou est profondément enterré sous la surface. Parfois, vous n’êtes même pas capable de voir la fin de l’escalator, notamment à la station de Park Pobedy où se trouve le plus long escalator au monde, mesurant 126 mètres. Neuf millions de personnes utilisent le métro de Moscou chaque jour.

2. Le Kremlin

Kremlin de Moscou

Flickr – George M. Groutas

Sommet du pouvoir politique russe et autrefois centre de l’Eglise orthodoxe, le Kremlin n’est pas seulement le noyau de Moscou, mais de l’ensemble du pays. C’est d’ici que les tsars autocratiques, les dictateurs communistes et les présidents des temps modernes ont fait de leur mieux (ou de leur pire) pour la Russie. Recouvrant la colline Borovitski sur la rive nord de la Moskova, le Kremlin est entouré de hauts murs sur 2,25 km de long, avec la Place Rouge à l’extérieur du mur. Vous aurez une belle vue du complexe depuis Sofiyskaya, de l’autre côté de la rivière.

Avant de rentrer dans l’enceinte, laissez vos affaires sous la tour Kutafya. La billetterie se trouve proche du jardin Alexandrovsky. Le billet d’entrée (350 roubles) comprend la visite des cinq églises-musées, et du Palais du Patriarche, mais pas du palais des Armures ni du musée DiamondFund et des expositions temporaires (payés séparément). Il est aussi possible de réserver en ligne votre visite du Kremlin.

3. La Place Rouge et la cathédrale Basile-le-Bienheureux

Cathédrale Saint Basile-le-Bienheureux à Moscou

Flickr – verygreen

La Place Rouge est l’une des places les plus célèbres au monde et elle est le point central de la capitale russe. Son nom ne vient pas de la couleur des briques rouges environnantes, ni du lien entre cette couleur et le communisme. En russe ancien, la place s’appelait autrefois krasny, qui signifie à la fois « rouge » et « beau ». C’est depuis cette place que vous pouvez aller visiter le Kremlin, mais la célèbre et immense place est plus célèbre encore pour sa basilique colorée, la basilique de Basile le Bienheureux.

Cette folle confusion de couleurs, de motifs et de formes est l’aboutissement d’un style qui est unique à l’architecture russe. C’est pour célébrer la prise de la forteresse de Kazan par les troupes russes que le tsar Ivan le Terrible (Ivan IV) ordonna sa construction. Cette église historique se nommait officiellement l’église de l’Intercession. Créé entre 1555 et 1561, ce chef-d’œuvre est devenu le symbole ultime de la Russie. La légende veut que Ivan rendit aveugle les architectes afin qu’ils ne puissent jamais construire quelque chose de comparable. Ceci est un mythe, car les archives indiquent qu’ils ont été employés un quart de siècle plus tard (quatre ans après la mort d’Ivan IV) pour ajouter une chapelle supplémentaire à la structure. L’entrée dans la cathédrale est de 250 roubles.

Toujours sur la place Rouge, vous pourrez apercevoir le Mausolée de Lénine. Situé à l’angle ouest de la place, près du jardin d’Alexandre, l’ancien leader russe repose embaumé dans un mausolée à son nom. Le photographier n’est pas autorisé et des gardes veillent à ce que les touristes restent respectueux et silencieux. Il est ouvert au public gratuitement tous les jours de 10 heures à 13 heures, sauf les lundis et vendredis. Joseph Staline y fut également exposé mais fut ensuite déplacé au petit cimetière réservé aux dirigeants communistes, juste derrière le mausolée.

4. Musée des beaux-arts Pouchkine

Musée des beaux-arts Pouchkine, Moscou

Crédit – inyourpocket.com

C’est le premier musée d’art étranger à Moscou, exposant une large sélection d’œuvres européennes, et notamment les chefs-d’œuvre de civilisations anciennes, de la Renaissance italienne et de l’âge d’or hollandais. Tous les amateurs d’art se plairont au Musée des Beaux-Arts Pouchkine avec des peintures et sculptures de premier plan. Le musée compte des œuvres de Gauguin, Van Gogh, Cézanne, et Picasso parmi la collection de 640 000 pièces. C’est la plus riche après celle de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg. L’entrée est de 300 roubles, et vous pouvez réserver une visite du musée avec pick-up à votre hôtel pour plus de confort.

5. Cathédrale du Christ-Sauveur

Cathédrale Christ le Sauveur Moscou

Flickr – George M. Groutas

Cette cathédrale gigantesque a été achevée en 1997, juste à temps pour célébrer 850ème anniversaire de Moscou. Édifiée une première fois entre 1839 et 1883, elle fut détruite en 1931 par Staline qui planifiait d’y construire à la place un Palais des Soviets surmonté d’une statue de Lénine de 100 m. Le projet ne prit jamais forme et jusqu’à la construction de l’église actuelle, on y trouvait la plus grande piscine à ciel ouvert dans le monde. La cathédrale a été consacrée le 19 août 2000. L’intérieur abrite des fresques superbes représentant des scènes de la guerre de 1812 menée par l’empereur Napoléon Ier.

6. Théâtre Bolchoï

Théâtre du Bolchoï, Moscou

Wikimedia – www.kremlin.ru

Le Bolchoï est le théâtre national de la Russie et est l’un des plus grands théâtres du monde. Même pour ceux qui ne sont pas fans de ballet, de théâtre ou d’opéra, l’ambiance électrisante du Bolchoï garantit à captiver tous les membres de l’auditoire. Bien qu’il puisse être tentant de réserver des billets en ligne, le meilleur moyen est d’aller directement au guichet du théâtre à Moscou. Soyez rapide cependant, car les billets se vendent rapidement. Plus d’infos sur www.bolshoi.ru.

7. Bunker-42 ou Musée de la Guerre Froide

Bunker-42 ou Musée de la Guerre Froide Moscou

Flickr – Michał Huniewicz

Dans une rue calme près de la place Taganskaya se trouve un bâtiment néoclassique quelconque. Il s’agit en fait de la porte d’entrée vers un centre de communications secret pendant la guerre froide, le bunker Tagansky (ou Bunker 42). Exploité pendant la guerre froide, l’établissement a été conçu pour servir de siège de communication en cas d’attaque nucléaire des Etats-Unis. En tant que tel, le bâtiment était juste une coquille vide et servait d’entrée au bunker de 7000 m² situé 60 m sous terre.

Aujourd’hui, ce lieu accueille le musée de la guerre froide (entrée : 1100 roubles, 19€ que l’on peut réserver en ligne avec un pick-up hôtel). Un ascenseur vous transporte 18 étages plus bas. Un film de 20 minutes sur l’histoire de la guerre froide est suivi d’une visite guidée des quatre « blocs » souterrains, qui sont sombres, humides et un peu effrayants. À travers une porte verrouillée, les visiteurs peuvent entendre le grondement des trains, cette installation étant à la même profondeur souterraine que la station de métro Taganskaya. Le musée est tout nouveau et va s’étoffer grâce aux recherches sur les activités qui ont eu lieu ici. Ce peut-être votre seule occasion d’explorer un centre secret de commande lors de la Guerre froide.

8. Parc Gorki

Parc Gorki Moscou

Wikimedia – Brittanygstewart

Ce n’est pas seulement l’endroit où Martin Cruz Smith établit son roman. C’est aussi l’endroit idéal pour manger une glace, marcher le long de la rivière Moskova, et regarder les locaux à l’œuvre, ou encore pique-niquer, boire et se balader. Vous pouvez accéder à son entrée principale (photo) depuis la station de métro Park koultoury. A l’intérieur, vous pouvez louer un vélo et l’hiver, les bassins sont gelés, devenant une patinoire géante sur laquelle patiner. Des manèges, une grande roue, ou encore une maquette du vaisseau Bourane sont les « attractions » du parc, idéal pour les enfants par ailleurs.

9. Le Monument aux Conquérants de l’Espace et le musée des Cosmonautes

Monument des Conquérants de l'Espace, Moscou

Flickr – DAVID HOLT

Ce monument unique fut construit en 1964 pour honorer le programme spatial russe, et mesure 110 mètres de haut. Il est entièrement réalisé en titane et est incliné à 77°, symbolisant une fusée (et son panache) sur son chemin vers l’espace. A sa base, vous pourrez visiter le Musée des Cosmonautes (ou musée commémoratif de la cosmonautique) dans lequel l’histoire russe de l’exploration spatiale est décrite et racontée. Sont exposés une réplique du premier satellite (Spoutnik), les combinaisons spatiales originales et autres gadgets utilisés pour former Youri Gagarine, le premier homme dans l’espace. Le musée montre de manière fascinante le rôle de la Russie dans la course à l’espace.

Ces deux sites (qui ne font en fait qu’un) sont situés près du Centre panrusse des expositions (VDNKh).

10. Le centre d’art contemporain de Winzavod

Galerie Winzavod Moscou

Flickr – Al-Madani

Cachée derrière la station de métro Kurskaya, Winzavod est une galerie très en vogue. Autrefois une fabrique à vins, s’y trouvent à l’intérieur trois grandes salles d’exposition, des ateliers d’artistes, les galeries d’art moscovites les plus reconnues et des galeries de photos. Dans ces galeries d’art vous trouverez surtout des œuvres d’artistes russes et ça reste le meilleur endroit pour se rendre compte du milieu de l’art moscovite.

11. La vie nocturne moscovite

Nightlife Moscou

Crédit – moviespictures.org

En journée, rien de tel que d’aller prendre un verre dans le Café Pushkin situé sur le Bulvar. En soirée, un club (ou rooftop bar) est à la mode : le Krysha Mira, très classe où il faut s’y rendre de préférence entre 1 et 2h du matin. Il serait trop long d’indiquer les meilleures adresses, qui changent tous les mois. Sur place, n’hésitez pas à demander à votre hôtel et aux locaux les endroits où il faut sortir.

12. D’autres idées de visites à Moscou et ses environs

Pour profiter pleinement de la ville de Moscou, vous pouvez réserver le Moscou City Pass qui vous donne accès aux principaux monuments, musées et attractions de la ville, avec transport en bus hop-on hop-off inclus !

Voici quelques autres idées de choses à faire ici à Moscou si vous avez encore du temps devant vous :

  • Le Musée de la Vodka
  • Les gratte-ciels staliniens surnommés les « Sept sœurs de Moscou »
  • Prenez un verre au sommet de la tour de télévision d’Ostankino
  • Le Musée juif et centre de tolérance
  • La Galerie Tretiakov
  • La statue de Pierre le Grand
  • La Tombe du Soldat inconnu
  • L’architecture impressionnante de l’Université d’État Lomonossov

Comment aller à Moscou ?

Avant d’envisager tout séjour à Moscou, il faut d’abord se renseigner sur le visa. Pour cela, il suffit de lire notre article comment obtenir son visa pour la Russie.

Moscou étant une ville très importante, elle est reliée par de nombreux aéroports avec tout type de compagnies (low-cost, classique). Pour trouver le vol le plus intéressant à votre période de séjour, utilisez le comparateur de vols Skyscanner.

Où loger à Moscou ?

Moscou est une ville assez chère pour s’y loger. Vous pouvez lire notre article pour savoir où loger à Moscou. Pour trouver un hôtel pas cher à Moscou, effectuez une recherche sur notre comparateur d’hôtels. Celui-ci vous permettra notamment de faire une recherche sur la carte de la ville pour dormir au plus près des meilleurs endroits à visiter.

Avez-vous visité Moscou ?

PARTAGER
Article précédentLes 13 meilleures choses à faire à Copenhague
Article suivantVisiter Bucarest : que faire, que voir ?

Avant tout un grand curieux des autres cultures du monde et voyageur depuis mon plus jeune âge, je vous donne mes conseils de voyage et tente de vous inspirer à travers mes articles et mes retours d’expériences. En tant qu’animateur du blog Toolito, je réponds à vos questions et commentaires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here