Que faire à Alger, la capitale de l’Algérie ?

Les Français, charmés par la lumière claire qui se propage dans tout le pays et la teinte blanche des bâtiments qui grimpent sur la colline, l’ont appelé « Argel, la blanche », un nom qui ne pouvaient pas mieux s’adapter à cette grande ville animée, qui fait face à la Méditerranée et tourne le dos au désert, entre le Maroc et la Tunisie. Capitale de l’un des pays les plus grands et les plus riches d’Afrique, Alger possède l’un des plus grands ports de tout le continent. Avec plus de trois millions d’habitants, la ville est divisée en deux zones : l’une moderne, plongeant sur la côte, l’autre ancienne, la Casbah, la vieille médina, s’accrochant en haut d’une colline, à 120 mètres au dessus du niveau de la mer. Si vous décidez de partir visiter Alger pour votre prochain voyage, voici ce que vous ne devrez pas manquer :

1. La Casbah

Casbah d'Alger, Algerie

Wikimedia – Lamine Bensaou

La Casbah veut dire « la citadelle ». C’est le quartier historique d’Alger qui comprend la vieille ville, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. On la visite à pied au fil d’un dédale de ruelles entre des maisons qui recèlent parfois des trésors cachés. C’est dans la Casbah que l’on trouve trouve notamment les plus belles mosquées de la ville (voir ci-dessous). La Casbah est entourée d’une citadelle qui daterait du 16ème siècle. Des medersas (écoles) et des mausolées jalonneront votre visite. On peut aisément y passer la journée.

2. Les mosquées de la Casbah

Mosquée Ketchaoua, Alger

Wikimedia – Bachounda1

Restez au cœur de la casbah pour y découvrir les mosquées d’Alger, à commencer par la Mosquée Ketchaoua. Bâtie une première fois en 1436, elle fut reconstruite en 1794. De 1832 à 1962, elle est devenue une cathédrale catholique nommée Saint-Philippe mais redevient une mosquée en 1962, au moment de l’indépendance de l’Algérie. On la reconnait grâce à ses deux miranets.

La mosquée Jamaa al-Jdid est située dans la Casbah basse, près de la mer, ce qui lui a valut le surnom de Mosquée de la Pêcherie. Elle a été construite en 1660 dans le style ottoman. Ses coupoles rappellent en effet celles d’Istanbul, mais son minaret haut de 27 mètres est de style maghrébin avec une horloge qui provient de l’ancien palais de la Jenina.

La mosquée Jemaa Kebir, ou Grande Mosquée d’Alger, est la plus ancienne des mosquées d’Alger, construite en 1097. Son minaret date de 1324. C’est l’un des trois seuls monuments de la dynastie Almoravides à subsister à ce jour, avec la Grande Mosquée de Tlemcen et la Grande Mosquée de Nedroma.

La mosquée Ali Betchine se distingue par sa vaste coupole centrale. Plus petite que les autres mosquées, elle fut construite en 1622 par un renégat d’origine italienne converti à l’islam dont le vrai nom est Picenio.

D’autres mosquées bien plus petites figurent au sein de la casbah

3. Les palais de Dar Aziza et de la Jenina

Toujours à la Casbah, Dar Aziza est un palais situé place des Martyrs. Situé en face de la mosquée Ketchaoua, c’est le type même de la maison algéroise du 16ème siècle. Il servit de demeure aux régents d’Alger. Bien qu’il soit officiellement fermé au public, il est parfois possible de pénétrer dans sa cour selon le bon vouloir du gardien.

Le palais de la Jenina est le plus vieux d’Alger. Jusqu’à 1817, il fut le centre du pouvoir. Détruit en 1844 par un incendie, il n’en reste que des parties, dont Dar Aziza.

4. Le Jardin d’Essai du quartier de Hamma

Jardin d'Essai du Hamma, Alger

Wikimedia – Ludovic Courtès

Le Jardin d’essai du Hamma est considéré comme l’un des jardins d’essai et d’acclimatation les plus importants au monde. C’est un joyau botanique de plus de 3 000 espèces végétales offrant une véritable bouffée d’oxygène en plein centre d’Alger. Fondés en 1832, ces jardins sont dit être les plus anciens du genre en Algérie et sont une des principales attractions de la capitale. Divisé en un jardin français, un jardin anglais et un zoo, on y trouve également des statues et de nombreux animaux.

5. La Basilique d’Alger : Notre Dame d’Afrique

Notre Dame d'Afrique, Basilique d'Alger

Flickr – Magharebia

Cette église catholique romaine impressionnante surplombe la baie d’Alger, perchée au sommet d’une falaise à quelques 125 mètres au-dessus de la mer. Construite au 19ème siècle, son architecte français (Jean-Eugène Fromageau) employa les mêmes techniques et styles (romano-byzantin) utilisés à l’époque en France. Elle est notamment considérée comme « la sœur jumelle de l’église marseillaise Notre-Dame-de-la-Garde. » Une messe quotidienne en français est donnée, mais les nombreux visiteurs viennent ici tout simplement pour admirer la superbe architecture et les vues.

6. La Grande Poste

Grande Poste d'Alger

Wikimedia – Ludovic Courtès

Outre le fait d’abriter les services de la poste algéroise, la Grande Poste d’Alger est un bâtiment magnifique que vous devez voir absolument. Son style néo-mauresque s’admire autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Profitez-en pour y déposer vos cartes postales !

7. Le Mémorial du martyr

Mémorial du Martyr d'Alger

Wikimedia – Inconnu

C’est un imposant monument aux morts de la guerre d’indépendance d’Algérie érigé en 1982 à l’occasion du 20ème anniversaire de l’événement. Il est situé sur les hauteurs d’Alger, dans la commune d’El Madania, et surplombe, entre autres, le Jardin d’Essai.

8. Le Musée national des beaux-arts

Musée national des beaux-arts d'Alger

Crédit – musee-beauxarts.dz

Ce musée n’est à manquer sous aucun prétexte si vous visitez Alger. C’est en effet le plus grand musée d’art du Maghreb et d’Afrique avec 8000 œuvres. Érigé à partir de 1927, il domine le Jardin d’Essai du quartier du Hamma et renferme des œuvres peintes, des dessins, gravures et estampes anciennes, un bel ensemble de sculptures, de mobilier ancien et d’art décoratif, céramique, verrerie, ainsi qu’une collection de numismatique.

D’autres idées de visites à Alger ou ses environs

Si vous séjournez à Alger plus de 3 ou 4 jours, vous pourriez avoir envie de voyager dans les environs ou voir d’autres sites touristiques de la région. Voici quelques idées :

  • Musée national du Bardo (collection préhistorique)
  • Les ruines de la ville romaine de Tipaza (Tipasa de Maurétanie) à 70 km d’Alger, sur la côte. Il est classé à l’Unesco pour être l’un des complexes archéologiques les plus beaux du Maghreb
  • La Cathédrale du Sacré-Cœur d’Alger
  • Beaucoup plus loin vous avez le site archéologique de Kalâa des Béni Hammad

Alger : y aller, y séjourner

En arrivant à Alger, l’idéal est de vous rendre à l’office national du tourisme (126 rue Didouche Mourad) pour avoir le plus d’informations possibles sur les visites et éventuellement prendre un guide avec vous pour certains lieux.

Pour vous y rendre en avion, rien de plus simple : des vols directs avec Air France et Air Méditerranée partent régulièrement de Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux etc… Ryanair propose également un vol pas cher depuis Paris Beauvais avec escale. Pour comparez les meilleurs prix pour Alger, utilisez Skyscanner.

Pour trouver les meilleurs prix des hôtels à Alger, utilisez notre comparateur d’hôtels Génération Voyage.

Avez-vous visité Alger ?

PARTAGER
Article précédent17 buildings les plus chers au monde
Article suivantLe labyrinthe végétal de Longleat

Avant tout un grand curieux des autres cultures du monde et voyageur depuis mon plus jeune âge, je vous donne mes conseils de voyage et tente de vous inspirer à travers mes articles et mes retours d’expériences. En tant qu’animateur du blog Toolito, je réponds à vos questions et commentaires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here