Au Turkménistan, il existe un mystérieux endroit où le feu brûle continuellement depuis 1971. On appelle ce lieu « la Porte de l’Enfer »

Connaissez-vous le Turkménistan ? Beaucoup de personnes ont déjà entendu parler de ce pays mais très peu savent le placer sur une carte.

Rassurez-vous, ce pays n’est encore que très peu connu, et l’un des plus fermés au monde, on compte seulement 10.000 à 15.000 touristes chaque année. Depuis quelques années, ce pays de l’ex-URSS désire positionner une erreur scientifique comme un réel atout touristique.

Darvaza, porte de l'Enfer, Turkmenistan

Crédit photo: Wikimedia – flydime

Il s’agit d’un cratère géant qui crache du feu depuis un peu plus de 40 ans. C’est en 1971 exactement, que tout a commencé lorsque des géologues soviétiques ont prospecté les alentours du désert de Karakoum et ont, par erreur, percé des couches souterraines contenant une importante quantité de gaz. Sous le choc, les géologues, par peur que le gaz devienne toxique, ont décidé d’y mettre le feu, espérant que celui-ci brûlerait jusqu’à son extinction… Aujourd’hui les flammes sont encore allumées, ce qui montre l’étendue des réserves de gaz du pays, étant les quatrièmes plus vastes au monde !

Surnommé « la porte de l’Enfer », ce cratère géant mesure 70 mètres de diamètre et environ 20 mètres de profondeur ! Il s’agit essentiellement d’un champ de gaz naturel situé à Derweze (également écrit Darvaza, qui signifie « porte »). De plus en plus de touristes se rendent au cratère pour admirer ce spectacle que certains définissent comme impressionnant, voire effrayant !

Darvaza, porte de l'Enfer, Turkmenistan

Crédit photo: Wikimedia – Rastapopulous

Oui, car aucune grille ni aucune protection n’empêche les visiteurs d’un possible éboulement… Le sol de sable est susceptible de s’effondrer à tout moment ! Sans oublier la chaleur, l’été la température peut atteindre jusqu’à 50 degrés et les bourrasques d’air brûlant ne cessent de s’échapper du cratère !

Malgré le danger, le gouvernement désire développer le tourisme en essayant de toucher un public amateur de sensations fortes ou encore les amoureux de la nature… Car, quoi qu’on en dise, se retrouver face à un cratère géant en feu en plein désert au Turkménistan doit tout de même faire son effet !

Darvaza, porte de l'Enfer, Turkmenistan

Crédit photo: Flickr – Martha de Jong-Lantink

Crédit photo principale: Wikimedia – Tormod Sandtorv

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here