De fabuleuses couleurs ocres dans les montagnes du nord-est argentin

Le canyon de la Quebrada de Humahuaca, dans la province de Jujuy, au nord-ouest de l’Argentine, abrite une fascinante curiosité géologique. Les montagnes de Hornocal ou « Serranias del Hornocal » sont situées à seulement 25 km de Humahuaca, le long d’un chemin de terre bien entretenu. Cette chaîne de montagnes est vraiment à voir pour tous ceux qui visitent l’Argentine. Chose tout à fait étonnante, ce site est à l’écart de presque tous les circuits touristiques, raison pour laquelle les Serranias del Hornocal restent inconnues pour la plupart des voyageurs sur la route qui mène à Humahuaca.

Montagnes de Hornocal, Quebrada de Humahuaca, Argentine

Les incroyables couleurs et la formation en forme de V inversé que l’on voit ici font partie de la formation de calcaire appelée Yacoraite qui s’étend du Pérou à Salta, à travers la Bolivie et la Quebrada de Humahuaca. La route qui mène à cet endroit, situé à une altitude de plus de 4300 mètres, est inaccessible en bus, mais peut être facilement empruntée par une voiture ordinaire ou un 4×4. Malgré les avertissements de l’inaccessibilité et les risques possibles, ceux qui voyagent vers ce lieu ont découvert que c’est en fait une route assez facile.

La Quebrada de Humahuaca a été déclarée Patrimoine Culturel et Naturel de l’Humanité en juillet 2003 par l’UNESCO.

Montagnes de Hornocal, Quebrada de Humahuaca, Argentine

Montagnes de Hornocal, Quebrada de Humahuaca, Argentine

Montagnes de Hornocal, Quebrada de Humahuaca, Argentine

Montagnes de Hornocal, Quebrada de Humahuaca, Argentine

Purmamarca et la colline aux sept couleurs

Près de 70 kilomètres au sud de la ville de Humahuaca, vous pourrez admirer un spectacle géologique identique, à savoir le Cerro de los Siete Colores, la colline aux 7 couleurs qui borde le village de Purmamarca. Apparue il y a environ 75 000 000 années, la colline a été formée par un processus géologique complexe qui résulte d’une sédimentation fluviale, marine et lacustre. La colline est appelée ainsi en raison des divers pigments acquis par les minéraux qui composent les couches sédimentaires. On raconte que vous pouvez voir sept couleurs dans la colline, mais la plupart des gens n’en voient seulement quatre. L’idéal est d’observer les couleurs de la colline dans la matinée. Et de préférence depuis la route principale, à environ 400 mètres avant d’entrer dans le village.

Colline aux sept couleurs, Purmamarca, Argentine

Purmamarca est juste un simple village de la province de Jujuy, mais grâce à sa magnifique toile de fond, le Cerro de los Siete Colores, il s’est développé en un village touristique populaire. L’origine du village remonte au 16ème siècle, quand il faisait partie des chemins incas. L’église de Sainte Rose au centre de la ville, et la place en face de l’église où chaque matin se tient marché artisanal sont les principales attractions du village. On y trouve aussi l’ancien Cabildo, le plus petit dans le pays. A quelques pâtés de maisons de là, des magasins d’artisanat design et des restaurants gastronomiques donnent une touche d’exclusivité au paysage, avec des hôtels pittoresques à l’architecture raffinée, de haute qualité et aux services remarquables.

Colline aux sept couleurs, Purmamarca, Argentine

Colline aux sept couleurs, Purmamarca, Argentine

Colline aux sept couleurs, Purmamarca, Argentine

Colline aux sept couleurs, Purmamarca, Argentine

Sources : 1, 2, 3, 4

PARTAGER
Article précédentMontez les marches de l’Escalier du Potemkine à Odessa
Article suivantCes statues qui prennent des selfies

Avant tout un grand curieux des autres cultures du monde et voyageur depuis mon plus jeune âge, je vous donne mes conseils de voyage et tente de vous inspirer à travers mes articles et mes retours d’expériences. En tant qu’animateur du blog Toolito, je réponds à vos questions et commentaires !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here