Une plage de l’île Moreton, en Australie, a été retrouvée parsemée de milliers d’étoiles de mer, possiblement tuées par la pollution.

Ce matin, sur une plage de l’île Moreton, (Moreton Island en Anglais), les touristes venus découvrir cette île située au large de Brisbane ont pu être témoins d’un phénomène pour le moins étrange et morbide. Des centaines voire des milliers d’étoiles de mer jonchaient la plage. C’est Rhett Ericsen-Miller, un guide touristique en aventure australien qui a fait la tragique, et pourtant belle, découverte.

A Tragic, yet beautiful mystery

Posté par Rhett Ericsen-Miller sur dimanche 22 novembre 2015

Interviewé par nos soins, Rhett ne trouve pas vraiment d’explication à cela. Selon lui, « cela semble se produire chaque année pendant l’été. C’est le phénomène de ce genre le plus important que j’ai vu en 3 ans. » Il pense que « cela ait pu arriver suite à la récente démolition de structures instables sur les épaves de Tangalooma. Une grande quantité d’oxyde de fer a soudainement été déposée dans les eaux autour des épaves, et qui a pris plus d’une semaine à se dissiper. »

Un scientifique à la rescousse

Le Brisbane Times, qui a fini par reprendre l’information après que nous les ayons contactés pour en savoir plus sur place, a recueilli le témoignage d’une porte-parole du Queensland Parks and Wildlife Service qui a déclaré que les échouages massifs sont souvent liés à des vents forts et/ou un changement de température de l’eau. Elle dit également qu’il y avait actuellement des niveaux élevés d’algues Trichodesmium dans la baie qui pourraient avoir modifié les niveaux d’oxygène.

« Nous sommes à peu près sûr que c’est un phénomène naturel, et à ce stade nous n’avons aucune information indiquant le contraire, » a t-elle dit.

La biologiste marine Kathy Townsend, de l’Université du Queensland, dont le centre de recherche est basé sur l’île, a déclaré que les animaux n’avaient pas été infectés par le redouté syndrome de dépérissement de l’étoile de mer. « Elles semblent en apparence en bonne santé, il n’y a pas de cicatrices ni de blessures évidentes, » a déclaré le Dr Townsend. « Les étoiles de mer ont tendance à se rassembler lors de la saison des amours pour faire une ponte de masse. Elles ont pu être ensemble à ce moment là, puis les conditions ont changé et elles se sont toutes retrouvées échouées sur le rivage. »

« Si les gens ont la possibilité de les remettre dans l’eau alors c’est tant mieux. »

Une maladie liée à la pollution ?

Rhett avait émis d’autres hypothèses quant à ce phénomène. « Personne a qui j’en ai parlé a su me donner une explication, la meilleure hypothèse est peut-être une maladie ? Le fleuve de Brisbane se déverse directement dans Moreton Bay, ce n’est donc pas propre, en particulier après les fortes pluies qu’a connu la région. » À cause de la dégradation de la qualité de l’eau, de la pollution et de la forte activité humaine dans la zone, la faune et la flore sont aujourd’hui menacées.

étoiles de mer échouées, Moreton Island, Australie

Crédit photo: Facebook – Rhett Ericsen-Miller

La Brisbane River avait déjà gonflée en 2011 après des précipitations monstres en amont. La rivière avait tout emporté sur son passage, mettant en danger la baie de Moreton. Cette dernière est un véritable joyau touristique, où l’on trouve des eaux transparentes. Les baleines et dauphins viennent s’y reposer au grand bonheur des touristes. Cependant, la baie subit la même pollution que la Grande barrière de corail, située plus au Nord du Queensland. L’écosysème de Moreton Bay va-t-il subir le même sort ?

étoiles de mer échouées, Moreton Island, Australie

Crédit photo: Facebook – Rhett Ericsen-Miller

Moreton Island
L’île de Moreton Island se situe à environ 40 kilomètres au large de Brisbane. Le parc national de Moreton Island couvre environ 98 % de l’île. Tangalooma Wrecks est un site de plongée artificiel époustouflant sur épave et avec tuba. Les épaves se trouvant assez près du bord, il est possible de les atteindre à la nage.

Un cas similaire en France resté inexpliqué

À Noël dernier, des étoiles de mer par centaines s’étaient échouées sur le sable de la plage de la Courance près de Saint-Nazaire.

« Ce sont des organismes à la biologie assez simple, qui réagissent simultanément aux problèmes environnementaux », avait expliqué Philippe Souchu, du laboratoire Environnement ressources Pays de la Loire, au quotidien Ouest-France. « Ce peut être dû à une baisse des températures. Ces animaux ont aussi leurs propres maladies. « Il faut être très humble avec ce genre de phénomène: on n’explique pas tout. » avait-il dit.

étoiles de mer échouées, Moreton Island, Australie

Dans la macabre découverte, on peut toutefois trouver une certaine forme de beauté, malheureusement. Crédit photo: Instagram – rhett.ericsenmiller

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here