Les choses à faire lors d’un voyage en Bolivie

Loin du tourisme de masse, la Bolivie est une destination méconnue des voyageurs. Pourtant, c’est sans doute le pays le plus authentique d’Amérique du sud. Partagé entre l’Amazonie et les Andes, ce pays mosaïque, qui abrite des dizaines d’ethnies, possède une richesse paysagère et culturelle exceptionnelle. Cap sur les 10 destinations incontournables de Bolivie.

1. La Paz

La capitale de la Bolivie, nichée dans un canyon au pied de la Cordillère des Andes, a de quoi surprendre. Les traditionnels marchés qui s’étalent dans les rues de la vieille ville et les maisons accrochées aux flancs des versants rivalisent avec la modernité et le dynamisme de cette métropole. Le Mirador Killi Killi, situé sur les hauteurs de La Paz, offre à voir un beau panorama sur la capitale. A une quinzaine de km de là, se trouve la Vallée de la Lune : d’étranges cratères et de colonnes sculptées formés par l’érosion des roches invitent le voyageur à penser qu’il a quitté la Terre.
 
Dominant la ville, la Cordillère Royale, majestueuse chaîne montagneuse aux sommets enneigés, propose de nombreuses randonnées dans un décor absolument exceptionnel et constitue un vrai paradis pour les trekkeurs.

2. Lac Titicaca

Lieu mythique de la Cordillère des Andes, le Titicaca est le plus haut lac navigable du monde. C’est ici que seraient nées les civilisations Incas ou les Tiwanaku. Ce haut lieu de la culture andine abrite plusieurs îles et sites archéologiques, qui témoignent du patrimoine de la région. Une promenade autour du lac permet de profiter pleinement de la beauté du lieu, avec les eaux claires du lac et la belle lumière qui s’y reflète.

3. Parc national Sajama

Plus au sud se trouve le Parc Sajama, qui fut le premier créé en Bolivie. Il abrite le volcan éponyme, sommet le plus élevé du pays, ainsi que de nombreux trésors naturels, tels que des geysers, des eaux thermales et de petits villages traditionnels.

4. Salar d’Uyuni

Le plus vaste désert de sel de la planète constitue une visite obligatoire de tout voyage en Bolivie. Ces immenses étendues blanches, à presque 4 000 m d’altitude, offre un spectacle absolument extraordinaire. Dans cette région sont aussi présents des geysers, volcans, lagunes et villages pittoresques. L’Île d’Inca Huasi, avec ses cactus géants, offre un panorama tout à fait remarquable sur le salar et le volcan Tunupa.

5. La région du Lipez et la Route des joyaux

Cette région cache bien des merveilles : non loin des volcans et des monts colorés se trouvent de magnifiques lagunes, toutes plus belles les unes que les autres. Car leur variété est telle qu’il est impossible de s’en lasser : la Laguna Colorada est éblouissante avec ses eaux teintées de rouge, tandis que les eaux grises de la Laguna Honda sont entourées d’une plage de sable fin. La région abrite également trois espèces de flamant rose, qu’il est possible d’observer dans leur habitat naturel.

6. Potosi

La ville de Potosi abrite un lourd patrimoine : sa richesse passée, du temps de la colonie espagnole, émane de l’exploitation de la plus grande mine d’argent au monde. Ce lieu fut donc le théâtre de l’exploitation des indiens et des esclaves issus du commerce triangulaire, qui permit l’enrichissement de la couronne espagnole. Aujourd’hui, l’héritage colonial est encore très présent, puisque il est possible de visiter de nombreux édifices coloniaux et religieux. Les mines d’argent sont désormais taries mais on y extrait de l’étain. Lorsque les visiteurs s’y rendent, il est de coutume de passer auparavant au marché des mineurs pour leur acheter quelques cadeaux, tels que des feuilles de coca ou des boissons fraîches.

7. Sucre

Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie, elle fut le berceau de la révolution et l’indépendance fut signée dans la Casa de la Libertad, en 1825. Cette jolie ville blanche abrite elle aussi un patrimoine colonial important, qui a justifié son inscription au Patrimoine culturel de l’Humanité (UNESCO). On trouve ici un endroit où il fait bon vivre et se promener. Sucre est par ailleurs surnommée la ville éternelle du printemps.

8. Parc Torotoro

Créé en 1989 dans le but de protéger l’Ara au front rouge, une espèce de perroquet en voie d’extinction, le Parc Torotoro abrite de magnifiques paysages. Il jouit d’une très belle vue sur les moyennes montagnes colorées et constitue l’habitat naturel de nombreux animaux, tels que le puma ou le chat andin. Une des spécificités de ce parc est qu’il conserve des traces de pas et des fossiles de dinosaures, ce qui en fait un lieu privilégié pour les paléontologues du monde entier. Une étape marquante dans ce parc coup de cœur !

9. Santa Cruz et les missions jésuites

Direction l’Amazonie, pour découvrir la région de Santa Cruz, à l’ouest du pays. C’est ici, à partir du XVIIe siècle, que les missions jésuites ont été fondées. Elles sont aujourd’hui inscrites dans leur ensemble au Patrimoine mondial de l’Humanité et constituent un héritage important pour la Bolivie. En effet, les missionnaires jésuites s’installèrent dans la région dans le but d’évangéliser les indiens, mais ils leur transmirent également de nombreux savoirs dans le domaine de l’architecture, la musique, l’agriculture et participèrent à la mise en place d’un ordre économique et social. Les missions jésuites constituent donc le témoignage du legs des connaissances européennes en Bolivie, contribuant à la création d’une culture métisse.
 
Cette région abrite également le Parc Amboró, en plein cœur de la forêt amazonienne. Cette excursion offre une immersion totale dans la nature, entre fleuves, rivières, cascades et piscines naturelles, le tout au beau milieu d’une végétation dense et tropicale.

10. Tarija et la Route des vins

La région de Tarija, au sud du pays, permet de découvrir la route des vins et les crus boliviens, riches en arômes, et dont la qualité ne cesse de s’améliorer. Cette pause épicurienne est suivie par la visite de la très jolie ville de Tarija, qui n’est pas sans rappeler une cité andalouse. Son architecture coloniale et son fleuve Guadalquivir, du même nom que le fleuve andalou, sont bien loin des clichés de la ville bolivienne.

Comment aller en Bolivie ?

Des vols pas chers Paris-La Paz sont opérés régulièrement, notamment par la compagnie Air Europa.

PARTAGER
Article précédentUn feu d’artifice explose en un seul coup !
Article suivantOù sortir à Oxford ?

Vivant sur Paris, j’ai la chance de pouvoir partir régulièrement à l’étranger pour le travail, mais je blogue dès que je voyage, cette fois pour le plaisir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here