L’argot espagnol en 10 expressions

Vous partez étudier ou voyager en Espagne ? Avez-vous appris l’espagnol à l’école ou en Espagne ? Dans tous les cas, sachez que ce que vous avez assimilé en classe n’a parfois rien à voir avec ce qui est parlé dans la rue par exemple. Il est même parfois plus intéressant de connaître quelques expressions espagnoles, autrement dit « argot« , afin de mieux comprendre la langue selon à qui l’on s’adresse. C’est aussi une manière de mieux s’intégrer avec les locaux et même les impressionner. Il ne faut bien sûr pas oublier les bases, mais dans tous les cas, connaître les expressions espagnoles suivantes ne vous fera pas de mal, bien au contraire !

1. Chorrada

Ce terme est souvent utilisé pour montrer le scepticisme de ce que quelqu’un est en train de dire. C’est l’expression argotique pour dire que quelque chose est complètement absurde ou que ce sont « des conneries ». Exemple : Con todos mis respetos, me parece una chorrada : « avec tout le respect que je vous dois, j’ai l’impression que ce sont des conneries ». ¡Qué chorrada!

2. Cabezota

Être tetu comme un âne

Être têtu comme un âne – Flickr – @ondasderuido

Ce mot est plus fréquemment utilisé comme un adjectif, mais peut aussi être employé comme un nom. Vous pouvez décrire quelqu’un comme « cabezota » ou l’appeler « un/una cabezota », une personne têtue ou obstinée. Exemple : ¡Mira que eres cabezota! : « Regarde comme tu es entêté »

3. Estar como una cabra

Littéralement, cette phrase signifie « Être aussi fou qu’une chèvre » et elle est couramment utilisée dans la rue comme une façon de dire que quelqu’un est complètement fou. Utiliser cette expression n’insulte pas nécessairement quelqu’un. Ce peut être pour plaisanter entre amis. Exemple : Juan está como una cabra, se ha quitado los pantalones y ha empezado a correr por la calle ! : « Juan est complètement cinglé, il s’est déshabillé et s’est mis à courir dans la rue ! »

4. Cutre

C’est un mot qui peut être utilisé à la place de beaucoup d’autres mots en français, et vous l’entendrez beaucoup dans la rue. Il a une connotation négative et peut être utilisé pour décrire une personne, un bar, un film… à peu près tout en fait. Ce peut vouloir dire de mauvaise qualité, sale, miteux, minable, poisseux… Exemple : Ellos vieron una película cutre : « Ils ont regardé un film minable » ou « de merde ».

5. Ser la leche

Joie

Flickr – Camdiluv ♥

Littéralement, cette expression ne veut rien dire, si ce n’est « être le lait ». Cependant, dans la culture espagnole moderne, c’est une façon de dire que quelqu’un ou quelque chose est incroyable. La phrase la plus couramment utilisée est ¡Soy leche!, qui veut dire, « je suis incroyable ! ». L’expression peut être utilisé à la fois positivement et négativement. Voici un exemple positif : ¡Acabo de ganar el campeonato de comer hamburguesas, es que soy la leche! : « Je viens de gagner le concours de mangeur d’hamburgers, je suis incroyable! »

6. Ni fu ni fa

Cette expression amusante indique l’indifférence. C’est une façon très familière de dire que vous n’avez pas vraiment d’opinion. C’est bien de s’en rappeler quand vous parlez de vos goûts avec les gens. Exemple : ¿Qué te parece la película? Ni fu ni fa. : « Qu’as tu pensé du film ? Comme ci, comme ça »

7. Ir a su bola

Si vous êtes plutôt solitaire, si vous avez parfois besoin d’être seul, si vous voulez faire quelque chose d’autre ou alors si vous êtes carrément agoraphobe, c’est un excellent mot d’argot à apprendre. Exemple : No asistí a la playa con todos, fui a mi bola : « Je ne suis pas allé à la plage avec tout le monde, j’ai fait mes affaires » ou « j’avais des choses à faire ».

8. Pijo

Prononcé « pi-ho », c’est un terme péjoratif utilisé pour décrire une certaine bourgeoisie, une personne conservatrice. Un pijo est quelqu’un de bon chic bon genre, dont vous vous attendez à ce qu’il prenne les gens de haut. On peut aussi dire qu’un bar est pijo (branché). Exemple : José sólo se compra polos de Lacoste, ¡es un pijo! : « José n’achète seulement que des polos Lacoste, il est snob ».

9. Mala pata

Malchance

Flickr – Alessandro Bonvini

Vous avez perdu de l’argent dans un bar ou sur la plage ? Vous avez manqué votre train de quelques secondes ? Ou bien votre équipe préférée a pris un but à la dernière minute ? Alors vous avez certainement la mala pata. Exemple : Ando de mala pata últimamente, todo me sale mal : « Je n’ai pas de chance ces derniers temps, tout va mal ».

10. Tener buen rollo

C’est une excellente façon de décrire la façon dont vous vous sentez avec vos camarades de classe ou colocs’. Cela fonctionne également à l’inverse. Tener mal rollo : Ne pas avoir un bon feeling et ne pas bien se passer. Exemple : Mis compañeros de piso y yo tenemos buen rollo : « Mes colocataires et moi, nous nous entendons très bien ».

Attention, pour cette dernière expression, il est important de ne pas la confondre avec l’expression « Tener un rollo », qui pourrait provoquer des regards étranges avec votre interlocuteur. Si vous dites « Tengo un rollo », cela signifie « j’ai une aventure », « j’ai un plan c*l » !

Comment apprendre d’autres expressions et du vocabulaire en espagnol ?

Avant de partir en voyage ou étudier en Espagne, il peut être intéressant pour vous d’assimiler quelques expressions et phrases qui reviennent régulièrement. Pour cela, je vous conseille de regarder la liste de petits livres d’expressions ci-dessous :

Les 800 expressions pour tout dire en espagnol
Dictionnaire Larousse de Poche Français-Espagnol
Vocabulaire espagnol : Plus de 500 mots et expressions usuels
Les 1000 mots indispensables en espagnol
Guide Argot Espagnol

Connaissez-vous d’autres expressions espagnoles ou de l’argot espagnol ? N’hésitez pas à commenter ci-dessous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here